21-10-2020   |    Articles

5 signes cliniques caractéristiques d'une entorse costale

5 SIGNES CLINIQUES CARACTERISTIQUES D'UNE ENTORSE COSTALE 

Auteur G. Chantrieux, ostéopathe, formateur ; lecture 3 minutes.

 

L'entorse costale est une perte de mobilité d'une côte le plus souvent en lien avec une subluxation d'une ou des 2 articulations vertébrales (costo-corporéale et costo-transversaire). Elle concerne surtout les 2ème à 5ème côte.


Le patient vient consulter pour une dorsalgie haute ou une cervicalgie, mais certains signes cliniques doivent faire évoquer une entorse costale parmi les autres diagnostics possibles.


Voici la liste des 5 principaux signes cliniques de l'entorse costale :

 

1 – Douleur en pointe sous-scapulaire : le patient évoque le plus souvent un "point" dans le dos, autour ou sous la scapula. Parfois il évoque la sensation d'un "noeud musculaire" ou d'une "boule" sensible au toucher, mais ne gênant pas les mouvements. Cette sensation varie selon l'ancienneté et la gravité de l'entorse

 

2 – Gène respiratoire : si l'entorse est récente (moins d'un mois), la douleur sous scapulaire est souvent majorée ou déclenchée à l'inspiration ou à l'expiration forcée

 

3 – Douleur irradiante : souvent et plutôt sur les entorses de plus de 3 ou 4 mois, les patients ressentent des douleurs irraidant de l'épaule vers les cervicales et le trapèze ou, plus rarement, vers la partie postérieure du deltoïde, le triceps, voire le coude. Il est possible que ces cervicalgies entraînent, sans traitement adéquat et après quelques mois, des céphalées voire des migraines sans aura.

 

4 – Mécanisme déclencheur spécifique : la survenue d'une entorse costale est souvent décrite par le patient suite à un port de charge lourde à froid, un mouvement de recul de la ceinture scapulaire ou du bras, violent et/ou forcé (exemple : déboucher une bouteille de vin en tirant fortement avec le bras, ou encore créneau de voiture avec retournement forcé tête et dos, main sur le siège passager, pour regarder derrière).

 

5 – Angle de côte non aligné: la palpation des angles costaux retrouve quasi systématiquement un angle costal en position médiale (dite Antéro-Médiale) ou latérale (dite Postéro-Latérale) par rapport aux angles costaux de l'hémithorax concerné. La palpation de cette zone déclenche la douleur caractéristique pour le patient (irradiante ou non).

 

🔍  A savoir : Certains sports semblent prédisposés à la survenue des entorses costales : rugby, athlétisme (lancers), judo, escalade, pelote basque, golf. Les métiers de l'artisanat, de la manutention et surtout du bâtiment, où l'on "s'échauffe" peu ou pas du tout avant de porter des charges, sont très souvent concernés.

 

Ainsi, avec ces 5 signes cliniques et après anamnèse complète pour écarter un diagnostic différentiel, vous pouvez estimer que la probabilité d'une entorse costale est grande.


🖇 Pour vous formerLa correction de l'entorse costale demande une anamnèse précise et passe par la thérapie manuelle. La maîtrise des techniques de correction nécessite une bonne précision du geste.

Découvrez notre formation 100% en ligne « Diagnostic et traitement de l’entorse costale ». Grâce à ce parcours, vous serez capable de : 

  • Diagnostiquer une entorse costale et éliminer les différents diagnostics différentiels ;
  • De choisir le traitement de l'entorse costale adapté à la douleur du patient.

#L'Equipe PHT

Dans la même catégorie

electrocardiograme PHT
+
Tout savoir sur les masques chirurgicaux...

TOUT SAVOIR SUR LES MASQUES CHIRURGICAUX !Auteur G. Chantrieux, ostéopathe, formateur ; le...

EN SAVOIR PLUS
+
7 bonnes raisons d'évaluer la coordination respiratoire de vos patients

7 BONNES RAISONS D'EVALUER LA COORDINATION RESPIRATOIRE DE VOS PATIENTS !Auteur G. Ch...

EN SAVOIR PLUS
+
Le taping musculaire, une aide précieuse pour les professionnels de la santé !

LE TAPING MUSCULAIRE, UNE AIDE PRECIEUSEPOUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE !Auteur G...

EN SAVOIR PLUS